Framavox
September 30th, 2022 14:13

La chaise vide ?

P
Paule Public Seen by 83

Bonjour à tous, Je viens d'être sollicité pour organiser un cercle restauratif dans mon équipe au travail. J'ai réalisé une partie des avants cercles. Une des deux personne les plus impliqué ne veut pas faire le cercle et que je vais devoir gérer seule le cercle, aucune personnes extérieur ne peut rentrer dans les locaux. Je vais devoir soit faire avec une chaise vide, soit donner les consignes a une personne de l’équipe pour prendre la place de la personne absente. Avec vous des expérience similaire ? La personne qui ne vient pas est tellement blessée qu'elle n'imagine plus de relation avec l'autre. J'ai fait deux week end sur les cercles restauratifs avec François Cribier dans le premier il y avait aussi Dieudonné. Est ce que vous avez des exemples de gestion de cercle dans ses conditions ? Que pouvez vous me dire qui pourrait me permettre d'imaginer le cercle. Je vous remercie par avance de votre réponse.

ÉM

ÉLIANE MASSÉ September 30th, 2022 15:02

Je n'ai pas assez d'expérience pour te conseiller. L'experte des Cercles restauratifs à La Nuée est Solange. Elle en raffole. Veux-tu que je lui demande et si elle dit oui, je t'enverrai son courriel?

Le ven. 30 sept. 2022, à 10 h 15, Paule (Framavox) notifications@framavox.org a écrit :

Michaël

Michaël September 30th, 2022 15:30

Hello Paule ! Dans mon expérience la chaise vide fonctionne aussi très bien, la systémie se déroule même sans la participation active d'une personne. Surtout je te suggère d'avoir du soutien, à distance s'il n'est pas possible d'avoir quelqu'un de plus expérimenté avec toi sur place.

P

Paule September 30th, 2022 18:13

Hello Michael, merci pour ton retour. Je vais en effet avoir du soutien à distance. Je vais avoir plusieurs numéros de téléphone possibles. Je viens d’avoir le soutien d’une personne très expérimenté et je me sens plus de le faire avec une chaise vide où chacun des membres du cercle peut incarner la personne absente pour répondre ou pour poser des questions. Et ou même moi en tant que facilitatrice je pourrais par moment quitter mon rôle pour prendre le sien. Bref je me sens un peu mieux.au plaisir d’échanger.

P

Paule September 30th, 2022 18:15

Bonjour merci pour ton retour. Je fais fonctionner mon réseau d’abord et je te redis.

Dieudonné

Dieudonné September 30th, 2022 18:59

Merci Paule de nous partager ton expérience.

Il me manque pas mal d'info sur le contexte pour te répondre de manière aussi adaptée que j'aimerais. Tu parles de votre équipe au travail et tu écris : « je vais devoir gérer seule le cercle ».

La première question qui me vient est sur les personnes de votre équipe qui se sont mobilisées et du temps qu'elles ont pris pour construire votre système restauratif.

Est-ce proportionné à la taille du groupe ?

Avec ce groupe de personnes, qu'est-ce que vous avez prévu pour le cas de la chaise vide ?

J'aime bien voir le(s) facilitateur(s) comme une(des) personne(s) de confiance à qui le groupe reconnait la légitimité de mettre en œuvre le processus restauratif (celui des Cercles Restauratifs, tel que rapporté des favelas par Dominic Barter, ou un autre processus !) choisi par le groupe.

Un des risques courants pour le facilitateur est de se voir projeté dans le rôle "d'expert" chargé d'apporter son "savoir" pour "résoudre" les conflits.

Y compris d'avoir pensé (à la place des autres !) quoi faire face à la situation de la "chaise vide".

Et la tentation peut être grande pour le facilitateur d'endosser la cape du "sauveur" ; )

Cela dit, au sujet du processus des CR tel que Dom Barter nous l'a partagé, il y avait toujours au minimum 4 personnes, définies par l'acte retenu par l'initiateur du Cercle :

  1. auteur de l'acte

  2. receveur de l'acte

  3. membre de la communauté directement impacté

  4. facilitateur (aussi un membre de la communauté, mais moins impacté que les autres)

Et si une personne clef du conflit est absente (donc en particulier les deux premiers cités ici), avoir assez de ressource parmi la communauté des facilitateurs pour qu'un facilitateur expérimenté puisse incarner la position de la personne manquante.

Un peu comme dans un match de foot : s'il manque l'ailier droit ou le goal, on met un remplaçant.

L'important, c'est qu'on puisse jouer !

Bonnes suites 😉

Michaël

Michaël September 30th, 2022 20:07

En tout cas je te déconseille de quitter ton rôle de facilitatrice pour endosser un autre rôle...

tison bruno

tison bruno October 1st, 2022 06:10

Michael

Peux-tu donner quelques exemples de ton expérience de la chaise vide.

tison bruno

tison bruno October 1st, 2022 06:18

Eliane peux-tu demander à Solange qui est experte de faire quelque retours sur la chaise vide sur ce document collaboratif :bloc-notes-16646049925560403d | Digidoc by La Digitale

tison bruno

tison bruno October 1st, 2022 06:30

Michael et Dieudonn"pouvez-vous prendre un peu de votre temps pour expliquer le comment vous vous y prener dans l'usage de la chaise vide dans l'usage de la chaise vide : bloc-notes-16646049925560403d | Digidoc by La Digitale donner les consignes a une personne de l’équipe pour prendre la place de la personne absente me semble délicat et de plus blessée. La personne qui prendra la place n'éprouvera pas les mêmes sentiments.

P

Paule October 1st, 2022 08:01

Merci à tous pour vos apports. Dans ce cas c’est mon supérieur hiérarchique n+2 qui m’a demandé de mettre en place un cercle. J’ai fait 2 avant cercle avec les personnes les plus concernées par le conflit. Non ce n’est pas le groupe qui m’a désigné pour cela. Et je ne peux faire rentrer une autre personne dans les locaux. On est dans un espace sécurisé chez un client en tant que prestataire de service. Donc je suis seule. Et effectivement on a présenté les choses comme je suis une personne formée pour faire autrement, et c’est dommage de ne pas essayer. J’ai commencé, il a une des personnes qui est demandeuse pour essayer. Et l’autre qui est terriblement touchée, il y a un trauma derrière qui ne viendra pas. Elle est en arrêt de travail depuis jeudi suite à avant cercle et reviens lundi normalement. Bref ce que j’entends c’est que quand c’est pas le groupe qui décide c’est beaucoup plus délicat. Et en même temps quand on est dans une équipe où il y a un conflit et que la hiérarchie propose à une personne formée d’essayer c’est dommage de ne pas essayer. En précisant que je viens pour faciliter le dialogue. Et qu’´on va essayer ensemble. Et qu’ils peuvent dire non. ???? Comment faire. Dans beaucoup de cercles ce n’est pas la communauté entière qui est demandeuse ? Ce que je comprends de ce que tu me partages Dieudonnè, c’est que c’est risqué Et que ce n’est pas les meilleurs conditions pour faire une cercle. Oui c’est vrai.

Et ma question est alors. Avez vous vécu des cercles dans le monde du travail où il n’y avait pas de système restauratif en place. Je connais les 3 questions pour faire un système restauratif. J’ai partager à mon supérieur que j’étais intéressée par contribuer s’il rencontrait des conflits dans les structures qu’il gère et je me rend compte que ce n’est pas le plus pertinent.

P

Paule October 1st, 2022 08:06

A oui on est une équipe de 9 personnes. Au cercle il y aura une des personnes directement concernées par le conflit. Une personne qui as été en conflit avec la première et cela c’est apaisé. Mon responsable hiérarchique direct qui est complètement démuni par ce conflit et qui ne comprend pas que l’on puisse être en conflit, ce sont des enfantillages pour lui. Et moi.

P

Paule October 1st, 2022 09:00

Ah oui, je suis seule à gérer le cercle en tant que facilitatrice. Je sens bien dans ton retour Dieudonné que c’est pas juste de le nommer comme cela. C’est tellement important d’impliquer les membres de la communauté et du conflit. Je vais y réfléchir.

Dieudonné

Dieudonné October 1st, 2022 21:17

Merci Paule de nous partager tous les contours de cette situation délicate.

Oui je te confirme qu'il manque beaucoup des conditions que je connais qui contribuent à l'efficacité des Cercles Restauratifs tels que j'en ai eu l'expérience.

Après, ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas arriver à apporter de votre propre créativité pour contribuer à faciliter la situation. Dans le cas présent, si j'ai bien compris, vous allez être quatre personnes. Mais apparemment personne n'a l'expérience d'un facilitateur expérimenté pour tenir le rôle de la personne clef absente.

Une manière que je vois d'utiliser votre temps utilement, pourrait être, à vous quatre, de commencer à poser les bases d'un système restauratif à partir des trois questions systémiques. Et en même temps, il se pourrait bien que vous soyez trop préoccupés par le conflit en cours, pour prendre du temps pour cela.

Quoi qu'il arrive, j'ai confiance que vous saurez apprendre de cette situation.

tout de bon 🙂

Dieudonné

Dieudonné October 2nd, 2022 06:15

En fait, pour le dire autrement, je vois cette situation comme le moment paradoxal, où il y a le feu, et où il y a plein d'observation utiles à faire pour le moment où on prendra de le temps de concevoir et de construire le réseau téléphonique et la caserne de pompier qui feront que ça aura du sens de composer le 18 la prochaine fois qu'il y aura le feu. Et ce sont des temps effectivement bien différents.

P

Paule October 2nd, 2022 19:24

Merci beaucoup à vous tous Bruno, Michael, Eliane, et Dieudonné. Je retiens les points de vigilance. Je vais faire mûrir vos apports et voir avec mes collègues ce qu’il semble le plus juste de faire.

tison bruno

tison bruno October 3rd, 2022 06:00

Dieudonné

Dans la situation de Paule tu parles de commencer par poser les bases d'un système restauratif à partir des 3 questions Si tu devais être à la place de Paule tu présenterais les 3 questions pour présenter les Cercles de restaurations de quelle manière ? Peux-tu mettre dans le post le texte que tu proposerais.

tout de bon 🙂

Dieudonné

Dieudonné October 3rd, 2022 06:08

Bonjour Bruno,

J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises dans ce groupe ; )

Par ailleurs, ce que j'ai republié de plus complet sur un site publique sur ce sujet, est sur ce site :

J

Joseph October 3rd, 2022 08:41

Bonjour, merci pour ces différentes partages. Voici un retour de mon expérience. Quelques jours après avoir fait l'avant cercle avec une des participantes elle m'annonce qu'elle ne pourra pas participer au cercle. Je lui ai proposé qu'une chaise la représente le jour J et lui ai demandé si elle était ok de répondre aux 3 questions du cercle. Elle a accepté et m'a écrit l'ensemble de ses réponses. Le jour J, j'ai pris sa place dans le cercle et ai lu ses écrits, puis le groupe a reformulé. Cela a bien fonctionné, ce n'était cependant pas une personne directement concernée par le conflit. A bientôt. Joseph

ÉM

ÉLIANE MASSÉ October 3rd, 2022 13:07

Je ne suis pas experte en informatique mais tu es sur Framavox et Solange a accès à tous les échanges. Elle peut donc décider d'y écrire également si elle le juge. Merci.

Le sam. 1 oct. 2022, à 02 h 18, tison bruno (Framavox) notifications@framavox.org a écrit :

tison bruno

tison bruno October 4th, 2022 09:27

Dieudonné suite à ta réponse, je ne suis pas expert comme toi en framavox et cercle restauratif quand je te pose ce que à quoi correspond les 3 questions marque le ici car désolé je ne trouve pas ta réponse sur framavox merci de ta compréhension:

tison bruno

tison bruno October 4th, 2022 09:35

peux-tu expliquer où retrouver tes explications sur le wiki et comment les personnes contribuent sur le wiki car je suis un peu perdu. Mets un lien hypertexte pour accéder à tes productions pour retrouver le contenu des 3 questions du cercle, un apprenti qui découvre.

tison bruno

tison bruno October 4th, 2022 09:37

Où retrouver les écrits de solange qui est experte en cercles restauratifs et chaise vide ?

Dieudonné

Dieudonné October 4th, 2022 11:28

Bonjour Bruno,

Tu peux par exemple utiliser l'outil de recherche de ce groupe Framavox avec cette séquence : "trois questions", et tu trouvera parmi les réponses, cette discussion dans laquelle je te les avais indiquées :

Pareil sur le wiki et j'y ai trouvé cette page, sur laquelle se trouve aussi la réponse à ta question :

Bonnes suites de (re-)découverte ; )

tison bruno

tison bruno October 4th, 2022 13:05

merci Dieudonné
j'ai tapé 3 questions dans recherche mais je n'ai trouvé ma réponse peux-être que je m'y prends mal. Pour retrouver tes écrits sur les cercles restauratif je fais quoi ? Idem si je veux trouver les écrits de solange sur le framavox et le wiki fais quoi ? merci

Dieudonné

Dieudonné October 4th, 2022 14:19

Effectivement c'est un petit piège ; ) Le fait de taper "3 questions" ou "trois questions" ne donnera pas les mêmes résultats : ))

Sur Framavox, je ne sais pas comment chercher les écrits d'une personne en particulier.

En revanche, sur le wiki, par exemple pour trouver les contribution de Solange, c'est via ce cheminement :

D'une manière générale, les aides à l'utilisateur sont là :

tison bruno

tison bruno October 13th, 2022 08:58

Bonjour

  1. Je souhaite intégrer un groupe existant en justice restauratrice sur les Hauts de France. pouvez-vous me mettre en relations et parfaire mon expérience d'animation d'un Cercle Restaurateur. 2 Je souhaite créer un groupe restaurateur sur Dunkerque. Ma vulnérabilité je suis handicapé me contacter : brunotison@gmail.com 06 11 05 39 60 ou 03 59 67 48 28
freddo Marchand

freddo Marchand October 13th, 2022 11:32

Bonjour Paule,

oui j'ai co facilité des cercles pour des organisations qui n'avaient pas construit de système restauratif. C'était à chaque fois sur demande de la direction, ce qui change évidemment la donne pour les participants (salariés). Je dirais que c'est une manière pour les personnes de pouvoir expérimenter le processus et de pouvoir se l'approprier. Dans ton cas, tu fais partie de l'équipe, cela change aussi la donne. Pour moi, dans ce contexte, l'important c'est d'insister pour faire le post cercle, qui permet d'amorcer la reflexion sur le système. Même si la tendance est de passer à autre chose une fois le conflit apaisé.

Bonne continuation,

Frédéric

Amans

Amans October 18th, 2022 04:22

Merci pour tous ces échanges que je prends le temps de parcourir après une rentrée chargée... est-ce que tu voudrais bien faire un retour d'expérience Paule ?

Je suis admiratif devant ta patience et ta pédagogie Dieudonné ! Et j'ai bien aimé l'image de l'incendie pendant lequel on réfléchit au système téléphonique. Ça me parle, j'ai l'impression de faire ça tout le temps (incendie à l'échelle mondiale aussi, et facilitation comme ce colibri qui a compris que ça ne servait à rien de trimballer des gouttes d'eau et qui va de canadair en poste de secours, relier, tisser, sans paniquer).

Les deux expériences de cercles restauratifs que j'ai vécues (côté facilitation ou participant) avec des gros enjeux et quand le système n'était pas bien ancré et consenti (et dans un des cas il manquait une personne assez déterminante mais on n'a pas mis de chaise vide, il y aurait eu la ressource dans l'équipe mais ça n'a pas semblé nécessaire) n'étaient pas pleinement satisfaisantes mais ça a tout de même fait avancer les situations. Il me semble que c'est globalement moins dangereux de s'engager là que de ne pas le faire, à terme - avec prudence quant au cadre, surtout s'il y a des fragilités psys (on est tou-te-s fragiles mais ...)
Sauf peut-être s'il y a d'autres espaces de parole profonde peuvent avoir une chance de s'ouvrir plus ou moins en marge de l'institution par exemple ?

tison bruno

tison bruno October 18th, 2022 07:40

J'ai bien aimé la pédagogie de Dieudonné?1 Est-il possible d'intégrer un groupe existant pour parfaire ma technique des cercles restauratifs? Je souhaite intégrer un groupe existant en justice restauratrice sur les Hauts de France de préférence . Je vous présente ma vulnérabilité je suis handicapé et je ne peux que faire des expériences à distance sur Zoom. Me contacter : brunotison@gmail.com 06 11 05 39 60 ou 03 59 67 48 28

Amans

Amans October 19th, 2022 12:23

Amans

Amans October 19th, 2022 12:26

Bonjour Bruno,
Si ça n'est que par zoom, pourquoi préférentiellement sur les Hauts de france ?
Quel handicap t'accompagne ? Nous sommes tou-te-s vulnérables (...) mais si tu as une difficulté particulière dont tu voudrais que nous tenions compte, ça me semble mieux de savoir plus précisément laquelle.
De mon côté, je reconnais ces catégories : myope, légèrement asperger et ultrasensible

tison bruno

tison bruno October 19th, 2022 14:48

Bonjour

Amans

Les hauts de France , parce que c'est la que j'habite. J'ai eu un cancer de l'oropharynx. Je suis hauts potentiels et ultrasensible. Je connais bien Laurent Marseault, les circuits de la transition et de la coopération, du monde du libre. Je l'ai rencontré à Brest avant mon cancer. C'est un homme charmant. Et je suis d'accord sur le fait qu'il est important de coopérer. Sa métaphore qu'il est urgent d'éteindre les incendies dans les organisations me parle. Le monde des cercles restauratifs n'échappe pas à cela. La méthode de la chaise vide pour faire parler les gens sur leurs représentations, les documents du CFIP Rendre explicite, l'implicite. Dieudonné possède un don d'analyse des situations. Constat : il est difficile sur le Groupe Cercles Restauratifs de trouver des communs et des partages de pratique mais je ne désespère pas.

Ma réflexion

Je lance la création d’un commun en CC By SA sur la question de la Gestion des Conflits, des processus d’inclusion, entrée/sortie dans une organisation qu’elle soit une famille, une entreprise ou organisme de santé

Bien à toi Amans

P

Paule October 21st, 2022 18:41

Hello tout le monde,

Voici le retour d'expérience.

Il n'y a pas eu de cercle. Il y a eu un manque de personnel, et la direction n'a pas insisté pour continuer, ne voyant pas l'intérêt puisqu'une personne n'était pas présente.

Je suis quand même resté assez proche d'une des personnes les plus touchés par le conflit. Je mangeais avec elle le midi, et j'ai pu lui offrir un temps d'empathie qui lui a fait du bien. Mon supérieur hiérarchique la convoquait pour un entretien avec lui. Je lui ai proposé d'être présente pendant l'entretien si elle le souhaitait, elle a acceptée. J'ai proposé a mon supérieur hierachique de traduire en CNV les échanges, il a accepter que je sois présente en tant que témoin, mais pas que je traduise. C'était super. Pour la personne qui était concernée, c'était précieux de ne pas être toute seule. Le lendemain, mon supérieur hiérarchique a organiser une rencontre entre les deux parties, et j'ai été sollicitée pour être témoin. Suite a cet entretien, la personne la plus affectée était trop touchée pour s'ouvrir, elle est donc rester fermé par rapport a l'autre, dans le jugement, et l'accusant de tout les tords. L' autre personne a reconnu sa part de responsabilité, et avait envie de savoir ce qu'il se passait chez elle. Elle ne voulais rien lui dire. Il lui a dit qu'il était insupportable pour lui d'entendre des réflexions a longueur de journées et a voix haute. Elle, n'a pas entendu. Mon chef lui a proposé un poste chez un autre client puisqu'elle était incapable de continuer a travailler avec ce collègue. Elle était contente de cette possibilité.

J'ai été échangé avec l'autre collègue concerné par le conflit et ma collègue m'en a voulue sur le coup. Comme si je la trahissais. Je lui expliqué que je n'avais pas de parti pris, et que je ne racontais pas a l'autre ce qu'elle m'avait confié.

L' après midi, j'ai appelé mon n+2 (en qui j'ai confiance) pour lui faire un topo de la situation. Mon chef direct, ne savait pas donner d'empathie et la personne la plus affecté montait en pression. Il m'a dit qu'il allait rencontrer la personne la plus affectés. Je lui ai dit ce qui avait besoin d'être reconnue de l’accumulation, de situations stressantes, et non reconnu, non comprises. Et qu'elle ne pouvais pas voir que pour l'autre personne son comportement était pas facile a digérer.

Je lui ai proposé de lui faire un topo, genre dezoomage sur le conflit, avec ce qui avait été accumulé de chaque coté comme situations difficiles. J'ai fait un début de carte mentale pour s'il étéit d'accord indiquer tout ce qu'il c'était passé et de proposer des pistes d'améliorations pour améliorer les conditions de travail et limiter les stress du a l'organisation elle même.

Mon n+2 a rencontrer ma collègue, elle est revenue ravie, souriante, et m'a remercié d'avoir été là pendant tout ces moments difficiles. Je verrais lundi, ou elle en ai exactement.

Mon n+2 a trouvé mon brouillon de carte mentale très intéressant et m'a dit qu'il voulait qu'on en reparle, il souhaiterai l'utiliser pour les formations de manager. C'est super chouette. je lui ai dis que ce n’était qu'un brouillon Je suis ravie de ce qu'il c'est passé même sans cercle. Je vais pouvois continuer a travailler sur le sujet et ça me plait.

voici la carte mentale que j'ai présenté et que j'imagine compléter avec les personnes avec qui on pourra échanger sur le sujet du conflit ou de l'efficacité au travail. Je prends des termes qui parlent au monde dans lequel je travaille ou la rentabilité est une priorité. Et m'en servir pour amener à un autre regard m'enchante.

Je vous tiens au courant de la suite.

Merci a tous d'être intervenu dans cet espace d'échange.

Au plaisir de vous recroisé ici ou ailleurs.

C

Christine October 22nd, 2022 04:25

Bonjour Paule, Bonjour à chacun·e. Waouh, je suis émerveillée par la confiance et les échanges. Merci Paule pour l'interrogation initiale et le retour d'expérience actuel. Bon chemin à toutes et à tous.

tison bruno

tison bruno October 22nd, 2022 06:22

Bonjour Paule, Bonjour à chacun·e. Waouh, je suis émerveillé par la confiance et les échanges et la traduction que tu as pu faire sur la carte mentale cela me sera très utile. Quel outil tu as utilisé ? peux-tu me mettre ta carte au format XMIND

P

Paule October 27th, 2022 19:19

Un peu plus loin

Ma collègue est beaucoup mieux, plus apaisée. Cependant elle a tendance à faire des commentaires sur les personnes diable efficace et on sens bien qu’elle sous entend que mon collègue n’est pas fiable et incompétent. 

Mon collègue m’a fait part de son énervement. J’ai contacter mon n+2 qui a pris le temps d’échanger avec lui. Et il est revenu plus tranquille je crois.

Je sais que mon n+2 peut pas faire preuve de compréhension et d’humanité. 

Maintenant, il souhaite que ma collègue puisse faire un chemin vers, ne plus faire de commentaires désobligeants à haute voix. 

À côté de cela le conflit a mis en évidence des dysfonctionnements organisationnels, et le travail est en train de changer vers de pratiques qui permettent, de se parler, de s’entraider, de prendre des compétences pour mieux gérer le travail. 

Mon chef direct va faire une formation en communication et en management. 

C’est une belle aventure. 

Ce qu’il se passe là est loin d’être un exemple, et j’ai pris par moment la posture de sauveur , peut-être ? C’est sûr surtout au début ou mon chef m’a demandé de faire un cercle. L’idée de faire entrer cette pratique dans mon travail me réjouissait tellement. 

J’ai eu à plusieurs moments l’impression de perdre pied de ne pas avoir les moyens de prendre du recul. 

Et à chaque fois j’ai été trouvé du soutien empathie ou autre type d’accompagnement qui m’ont permis de rester assez apaisée pour avoir les moyens de contribuer. 

J’ai eu la chance d’avoir un n+ 2 qui a envie de faire autrement que par les blâmes et les injonctions. 

On a certainement pas été aussi loin qu’on l’aurais été en cercle. 

Mais c’est un cheminement intéressant et qui a eu pour effet d’accueillir et de comprendre ce que chacun pouvait vivre. 

Le temps va faire le reste. 

Je vais proposer de mettre en place un système restauratif  

A construire en équipe. 

tison bruno

tison bruno October 28th, 2022 05:46

Paule : peux-tu m'envoyer la carte travail efficace en xmind à brunotison@gmail.com