Framavox

Fisconet n'est rien comparé au SPF Finance... qui n'est pas le seul!

Thierry Fenasse
Thierry Fenasse Public Seen by 34

À partir du moment où le Service Public Fédéral Stratégie et Appui (BOSA) est dans le cloud Microsoft™.

À partir du moment où l'État Belge ne se gêne pas d'appeler ça le Cloud Communautaire de l'État.

À partir du moment où ces différents SPF (Services Publics Fédéraux) ont leur courriels (et probablement agenda, contacts, etc) sur xxx.mail.protection.outlook.com, ce qui se voit en faisant simplement ce qui suit dans un terminal GNU/Linux (pour combien de temps encore?) :
```
$ dig bosa.fgov.be MX
;; ANSWER SECTION:
bosa.fgov.be. 3600 IN MX 10 bosa-fgov-be.mail.protection.outlook.com.

$ dig minfin.fed.be MX
;; ANSWER SECTION:
minfin.fed.be. 1800 IN MX 10 minfin-fed-be.mail.protection.outlook.com.
```

Que pouvons nous encore espérer pour éviter de finir toutes et tous avec un compte Microsoft™ comme nous y invite le service Fisconetplus

Certes dans un premier temps les professionnels du secteurs (comptables, fiscalistes, etc) ne se retiendront pas pour leurs besoins et ceux de leurs clientèle. Mais le particulier qui cherche à se renseigner sur la documentation fiscale y est contraint également. Et il ne peut plus trouver sur l'Internet des pages dont l'accès est bloqué pour eux, elles et les moteurs de recherche.

À quand l'intégration automatique de la carte d'identité électronique dans la grade foret AzureAD de Microsoft «pour notre confort et notre facilité»? Il ne faudra pas grand chose puisque la BeID est un projet porté en Belgique par Fedict et qu'il vous suffit de cliquer sur cette ancienne adresse de Fedict pour voir que nous en revenons au début de ces quelques lignes.

Et dire qu'il y en a qui pensent encore que Facebook ou Google sont des monstres tentaculaires. C'est incroyable comme il est difficile de voir la partie immergée des icebergs technocratiques. Rappelons nous un peu qui est Microsoft™

Mais évidemment ... quand ça commence à l'unif ... ou que c'est dix fois moins cher pour les associations ... quel rôle pourraient encore avoir les « pouvoirs » publics?