Framavox
April 13th, 2022 20:31

Le conflit : on ne peut pas le mettre sous le tapis

Dieudonné
Dieudonné Public Seen by 81

Comme je viens de voir une séquence (7 min) qui a beaucoup à voir avec ce qui nous rassemble, j'ai eu envie de vous la partager :

Vous partagez ce point de vue ?

Un peu, beaucoup, ou pas du tout ?

C

catst April 14th, 2022 08:15

Précieux my friend, très précieux...
Thanks and hugs,
Cat-St

Eric Haioun

Eric Haioun April 15th, 2022 10:09

je partage complètement ce point de vue. Merci Dieudonné pour tes partages très riches et instructifs.

Amans

Amans April 19th, 2022 06:17

Oui, merci Dieudonné ! Je trouve que Louis se la raconte un peu là avec son public, il a un côté cabot et pédagogue gnangnan, mais ça m'agace surement parce que ça fait miroir et ça ne l'empêche certes pas de dire des trucs justes.

Allez, on continue à sortir des autoroutes et proposer des déviations - les imposer même à grands coups de barricades et de tracteurs ? ou les suggérer en mode "démanipulation" et éduc pop"...

Je suis un peu troublé quand même par l'injonction à publier publier publier, alors que
- si on reste sur la mégamachine ça contribue sans doute à l'intégration et aux nouveaux récits, mais aussi à nourrir l'intelligence artificelle des Gafam et la récupération capitaliste de tout par la marchandise
- si on fait ça sur papier ça bouffe encore des arbres et on est déjà au stade du plus grand délire d'imprimerie de tous les temps (avec l'autopublication numérique, les enregistrements à la BNF ont été exponentiels ces vingt dernières années par exemple : un vrai problème, même si ce sont surtout de petits tirages...)
- on a une seule bouche et seulement deux yeux deux oreilles !

Je préconiserais les nouveaux récits locaux ou plutôt soit territorialisés soit nomades : ancrés sur leurs terres ou dans leurs mouvements, oraux ou partagés dans des cercles de proches - nous sommes tou-te-s proches.
Sortons du spectacle, sortons du thérapeutique, sortons du marchandage ça oui : retrouvons le commerce véritable, cherchons le dialogue avec toutes les folies de façon rationnelle, inventons les adelphies réelles et les nouveaux Jeux collectifs.

Dieudonné

Dieudonné April 19th, 2022 07:06

Merci @Amans de nous partager ton point de vue que je partage en grandes parties 🙂

Perso, peut-être une déformation professionnelle, j'aime beaucoup les compréhensions robustes, à l'épreuve des tempêtes : )

Par exemple, même s'il y a des choses qui me dérangent chez Philippe Guillemant, j'aime beaucoup sa proposition de compréhension de notre fonctionnement :

  1. comme nous ne sommes ni des robots, ni des IA, nous sommes équipés d'un libre arbitre

  2. nous pouvons donc choisir d'agir par amour

  3. nous sommes informés en retour, que c'est bien ce choix que nous avons fait, par la joie que nous en éprouvons !

Je trouve cette approche, à la fois belle, simple et robuste : ) La joie me semblant être un "détrompeur" puissamment efficace à nous ralentir dans notre capacité à nous raconter des "carabistouilles" 😁

Il y a de nombreuses vidéos en ligne, de et avec lui. Par exemple celles sur la chaîne du documentaire "L'Empreinte" (sortie prévue bientôt) :

Je vois ainsi cette joie comme une alliée de la confiance nécessaire à oser ne pas "mettre le conflit sous le tapis".

Amans

Amans April 19th, 2022 08:04

Oui, je te rejoins.

Je suis méfiant cependant vis-à-vis de ce mot "joie" - et plus encore de ses manifestations - qui a mon avis recouvre deux réalités bien différentes :

- d'une part une sorte d'euphorie ou d'enthousiasme qui est à la source de bien des décharges de colère et des emportements collectifs - et donc au final, de bien des conflits. Typiquement consumériste et manipulable, ça a tout à voir avec la bipolarité sociétale (phases de déprime ? prenez des médocs ou reprenez une dose de phase maniaque !) et typiquement aussi, ça peut laisser les systèmes de domination sous le tapis (Guillemant est un homme, intellectuel, blanc, riche... sans enfants ou bien iels ont grandi ? etc.)

- d'autre part la présence de l'être qui est simple et tranquille (la définition de Bernanos par exemple ou de bien d'autres mystiques et chercheur-euse-s en émotions)

Amans

Amans April 19th, 2022 08:08

La seconde ne génère pas de conflit, et permet de traiter ceux qui sont là plus facilement - et aussi, de les laisser émerger à la conscience... pas toujours confortable !

Certes l'importance du 3. dans le système que propose Philippe (-> boucle de rétroaction, feedbacks du monde, etc.) est cruciale pour que ça soit viable ! Car l'amour, au fond, qui sait ce que c'est, ce que ça peut devenir ?

Amans

Amans May 17th, 2022 00:19

... pour continuer avec Louis F., vous avez vu sa vidéo en image de synthèse ?
Je viens d'en partager une petite critique sur une liste amie où j'avais posté le lien avant de l'avoir visionné. Je partage ces réflexions avec vous - si vous n'avez pas vu la vidéo peut-être ça vous semblera un peu moins simple à suivre, mais comme je l'explique je ne souhaite pas encourager quiconque à voir cette vidéo.

J'avais jusque là plutôt l'impression que Louis Foucher disait des trucs justes, même si je le trouvais un peu trop prompt à sortir sa culture humaniste blanche et en même temps en mode border-démago-pathos à certains moments. Le mépris anti-intellectuel que je voyais pointer souvent chez lui semble plus manifeste dans cette vidéo. Cf la classe apathique et le dialogue des flics dans le générique final.

Bien sûr la lecture que tu proposes Thierry est juste, intentionnelle et elle est très séduisante ! Devenir le moyeu de la roue, centré, capable de s'envoler - de bifurquer depuis un réel si pesant, si lourd, si "bête et méchant" ! Parvenir à regarder le monde tourner, en restant bien centré, mâlement au sommet de la tour eiffel.

"Euhh mais camarade Louis, redescends un peu de ton phallus et de sa boule blanche là : tu es un homme blanc riche cisgenre hétéro et hyperefficient, tu te rappelles ? Qu'est-ce que tu fais des Invalides et du Panthéon ?

Et surtout d'où tu te mets en scène toi-même dans la fiction que tu écris avec tes potes de la ville électro-geek !? Tu ne vois pas que tu produis encore une fiction béton certes mais pas très subtile en fait (cf. subtilbeton.org), quoi que fort compliquée ? Pourquoi tu continues à croire et à nous faire croire au héros solo sur sa montagne !? Tu te prends tu pourtant pas pour le christ, alors quoi ?"

Il ne peut pas ne pas savoir, le cousin, que l'éveil aujourd'hui ne peut plus guère se penser qu'en mode non-duel... donc à quoi bon nous ressortir Debord à l'envers, du vrai et du faux !? ce serait pas carrément de la récup' anti-situ en fait ? de la manipulation ? un transfuge le Fouch', de la "réinformation" fascisante en fait ses soutiens ?

Et surtout l'éveil ne peut plus se vivre de nos jours qu'en mode collectif : boddhicitta, dans laquelle les femmes et les enfants passent sinon d'abord du moins en prem's. Alors pourquoi encore des fictions qui séparent ?

Le style post-matrixiel est évident, mais quelle pilule on me propose de gober avec ces images de synthèse qui jouent à se faire passer pour le réel sans en être (un peu comme un Disney), sans qu'il y ait un minimum d'éduc'pop', de clarté sur le rapport à l'image (et ce malgré la petite sortie sur le virtuel et les jeux vidéos) ? Principe d'"électro-choc", pédagogie du malaise ? C'est des méthodes qu'on a abandonnées au XXème siècle en principe.

C'est ça qui me rend suspect. Plus ça va ces derniers temps, plus le rouge et le bleu me semblent se mélanger dans un gloubliboulga violacé spirituel qui renifle à la fois le délire luciferien - càd déconnecté du sol, de la terre, du bon sens paysan, de qu'est-ce qu'on mange et où on fait caca ? - et l'aveuglement lucide d'Ahriman, çàd au fond l'apologie du techno-truc, en l'occurrnce en mode publicité paradoxale. Car certes il est suggéré de débrancher le téléphone - pendant 3 jours - mais ça semble autocontradictoire quand même pour n'importe quelle psyché qui n'a pas les moyens de prendre un brin de recul, quand toute la fiction est fabriquée sur une artificialité totale et... séduisante, fascinante, comme d'hab, one more time.

Donc c'est "la confuse" encore une fois : on balance de l'info sans trier ni donner la main, dieu reconnaîtra les siens, les autres peuvent bien crever d'ailleurs ils sont en train avec leurs vaxx, c'est nous les éveillés de l'amour et de la conscience, et en attendant le jugement dernier - forcément einh : on va pas arriver à se comprendre parce qu'on est trop bêtes, alors ben du coup on va se battre, mais tout va bien les amis : en face ya toujours des mitraillettes (plein plein, attention aïe aïe aïe), mais nous on est au-dessus de ça, on a des armes psychés, avec nos bifurcation on est les plus forts, etc.

Merde ! marre de ce genre de conneries. Même si ya pas de sang qui coule et que le héros joue la fuite, ça fait flipper quand même, on n'a pas besoin de ça, de ces imaginaires-là.

Moi j'ai besoin de voir des gens qui réfléchissent ensemble - pas des profs tous seuls devant des classes amorphes, qui cherchent comment "éveiller" (/ = éduquer) les autres "pour leur bien". Des genTEs qui plantent et qui sèment, qui jouent et qui chantent, qui méditent et prient sans doute mais pas au sommet d'une tour en solo non : ensemble, en tissant leurs quotidiens.

La mère divine et sa cathédrale traditionnelle en dialogue extime, et la patrie quand même en toile de fond (avec la planète Mars en néo-capitale d'un désordre qui me semble très très clean, et le maçonnique atterrissage sur l'aiguille parisienne), ça me fait peur.

La mère-patrie semble regagner du galon ces temps-ci, je lis du "allez les patriotes !" un peu partout sur les réseaux, et du coup les récits qui lui donnent de l'importance - même critiques ou mystiques ! - sont plutôt dangereux à mes yeux. Surtout quand ils sont difficiles à saisir et à interpréter.

Je peux comprendre que Louis Foucher ait viré parano depuis qu'il s'est envolé loin au-dessus des radars... et peut-être qu'il y a des charges énergétiques que je ne perçois pas dans son ouvrage. Ça reste stimulant du point de vue intellectuel.

Mais pour moi, c'est comme plein de vidéos que j'ai vu passer ces dernières années, d'Anonymous à Thrive en passant par Crèvecœur, Hold-up et compagnie : ça se sent que c'est fait très vite et dans un espèce de lyrique vision post-apocalyptique. De deux choses l'une ou les deux : soit ça ne prend pas le temps de mettre en lumière toutes ses intentions, soit c'est intentionnellement au service du même. Ou bien quoi ?

Méfiance ici en tout cas, ça clignote et pour sûr, je ne partage pas

Sur le mal, outre Steiner (https://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=1514) voir les vidéos de Mehdi : https://dieudo.fr/wiki/Mehdi_Belhaj_Kacem

Sur les fictions, à lire aussi ça vaut la peine, Ursula K Le Guin https://www.terrestres.org/2018/10/14/la-theorie-de-la-fiction-panier/

Après si ça s'adresse seulement aux happy few, comme nousses ici, pour nous aider à réfléchir et critiquer, pourquoi pas ? Mais le problème c'est que d'autres vont le voir aussi... c'est pas responsable selon moi de diffuser un truc pareil

Dieudonné

Dieudonné May 17th, 2022 08:00

Merci Amans de nous partager ces réflexions.

J'ai vu cette vidéo et je me suis demandé si elle pourrait susciter la curiosité d'amateurs de jeux vidéos et l'effet qu'elle pourrait avoir sur eux. Je n'ai pas encore la réponse.

Malgré toutes ses possibles maladresses (ou même erreurs) et les incompréhensions que Louis Fouché peut susciter, je reste curieux de découvrir ses manières de comprendre ce qui nous arrive depuis quelques temps et admiratif de constater comment il arrive à fédérer une belle diversité de point de vue dans les vidéos Une Nôtre Histoire.

Enfin, toujours dans la perspective de "comprendre ce qui nous arrive" j'aime bien les éclairage de Yann Thibault dans ses vidéos : Écologie intérieur.

J'ai bien aimé la perspective historique qu'il propose dans sa dernière vidéo La mission de l'Occident.

Et je ne me souviens plus si c'est dans cette vidéo ou dans une autre, mais il m'a fait bien rire avec son expression à notre sujet : « nous, les intermittents de l'éveil » 😆

Maintenant, quel que soit notre degré "d'éveil", je trouve important de ne pas nous voiler la face sur la possibilité du fait que parmi les forces en présences, il y en ait de bien obscures. Cf. les analyses de :

Amans

Amans May 19th, 2022 11:22

Merci Dieudonné pour ces autres liens, ton ouvrage de transmission et ta bienveillance !

Je ne doute pas que Louis Fouché fédère de belles énergies, et moi aussi je peux trouver inspirants ses autres partages, parfois. Pardon, en passant, de faire un peu comme le font si souvent les français-e-s (plus que tout autre "peuple" - si nous en sommes bien un - statistiquement d'après des études psys) de dire trois fois plus ce qui va pas que ce qui va bien.
"Et en même temps" : la MAJ du fameux "oui mais" (^;

Idem pour ce que trame Yann Thibault - ça fait longtemps que j'observe son "écologie intérieure" (facilitant de mon côté des spirales d'"écologie profonde", je lui avais même proposé de coopérer mais lui aussi est un peu "cavalier seul", comme beaucoup d'entre nous les vieux mammifères mâles : un atavisme ?)... et c'est vrai qu'elle est bien la vidéo "mission" de fin mars ! fin pédagogue, ça brasse large.

La "rationalité" d'ailleurs - j'en profite pour insister sur ce lien puisqu'avec l'hédonisme / le plaisir et l'émancipation / l'individualisme, Yann y voit l'un des piliers de ce que l'occident offre au monde - c'est le mot d'ordre ou plutôt la principale intention d'une vaste "chapelle" occidentale, et bien singulière & collective pratique, que je relie avec le réseau des systèmes restauratifs et de la CNV en général depuis belle lurette : la ré-évaluation par la co-écoute.
Cf. https://unecoecoute.fr/ ou https://lesuperflux.fr/2020/11/01/co-ecouter-critikreso3/ par exemple (site officiel : www.rc.org)

Et certes dans la guerre informationnelle en cours, c'est difficile de savoir qui réagira comment. Ainsi donc peut-être en effet que des "gros geek" (fussent-iels maigres) pourraient être touché-e-s par la vidéo que je critiquais.
D'ailleurs "le vrai est juste un moment du faux" einh ? hahaha, c'est bien vrai.
Et tout est dans tout (hindouisme), et tout est lié (bouddhisme) et tout change tout le temps (taoïsme) et tout est esprit-s (animisme) et l'amour sauve (monothéismes) et le grand esprit est amour (chamanisme) ça tombe bien et tout est parfait (new age) 🙂

Mais quand même, moi je ne partagerai pas cette vidéo avec les jeunEs joueurS de jeux vidéos que je connais, ça me semble pas stratégique du tout 🤓
Allez je me rendors 😉