Framavox
November 2nd, 2022 12:46

Ré-ouvrir le dialogue

Dieudonné
Dieudonné Public Seen by 80

En juin dernier je vous partageais les pistes que je voyais pour faciliter le dialogue, dans le contexte difficile que nous connaissons depuis deux ans et demi. C'est un peu dans la même veine que j'ouvre ce fil de discussion, mais avec une conscience plus nette d'à quel point le dialogue est actuellement si souvent interrompu. J'aimerais trouver avec vous des moyens de ré-ouvrir le dialogue. C'est la raison d'être de ce fil de discussion.

On sait tous à quel point il est vital de préserver la qualité du dialogue au sein d'une communauté.

Voici les premières pistes qui me viennent à l'esprit, merci de partager aussi les vôtres, en réponse à ce fil de discussion :

P

PauliNegre November 2nd, 2022 15:07

Salut Dieudonné,

J'adorerais garder un dialogue de qualité ici-même, car cela a un sens symbolique assez important de mon point de vue ;), cela dit je ne vois pas l'intérêt de dialoguer sur un tel sujet d'où mon désintérêt croissant pour ce genre de discussions/tentatives de dialogue.

Tu le sais déjà mais je le redis : j'essaie, pour conserver ma propre santé mentale, de faire chevaucher ma "zone de préoccupation" (l'étendue des choses dont je me soucie, là où je porte mon attention et donc ma préoccupation) avec ma "zone d'action" si on peut dire (c'est-à-dire là où je peux agir concrètement, là où je peux vraiment faire changer les choses, où j'y crois et aussi où j'ai pu voir du changement dans mes précédentes actions), ceci afin de ne pas m'encombrer de préoccupation dont je ne saurais quoi en faire si ce n'est ruminer, ruminer, ruminer voire déprimer par impuissance...

Je me sens assez aligné avec cela face au COVID et la crise qui va avec, j'étais très pro-actif dans mes recherches avant confinement pour mieux agir face à l'inconnu avant les directives gouvernementales, j'ai bien senti que mon champ d'action par initiative personnelle a disparu lors du confinement et de la prise en main radicale (et certains diront nécessaire) du gouvernement sur une bonne partie de nos vies pro et perso. Les discours sur ce qu'il aurait du être fait ou ce qu'il faudrait faire m'ont alors fait plus de mal que de bien, je n'ai plus senti d'attrait pour l'information sur le sujet et j'ai arrêté de me renseigner.

J'ai la chance d'être connecté avec un projet qui a du sens pour moi et qui est porteur d'espoir pour l'avenir, je sens que là j'y ai du poids, je peux agir et faire la différence, j'y porte donc de l'intérêt et mes compétences sur le covid sont utiles à cet endroit là pour aider mes collègues d'aventure dans leurs réflexions, quoi faire avec quels enjeux lors d'un déconfinement, d'une visite avec cas covid, etc.

Voilà sur le pourquoi je n'ai pas envie de dialoguer sur ce sujet, ce n'est pas par rupture de dialogue ou volonté de ne pas échanger mais seulement par désintérêt pour le sujet. J'ai raté les échanges sur la chaise vide car busy à ce moment mais je les trouve très intéressant et j'ai l'impression qu'ils ont été soutenant aussi : j'y trouve là du sens pour un tel groupe en lien uniquement de manière dématérialisée !

Par ailleurs, tout autre sujet que l'entraide mutuelle ne me semble pas adapté car pour moi le support informatique n'est pas adapté à un dialogue compréhensif et empathique sur des sujets complexes (comme celui que tu amènes) qui amènent plein d'émotions...

Tu serais ok de me dire ce que ça te fait de me lire ?

Fukan

Fukan November 2nd, 2022 17:29

"Ré-ouvrir le dialogue"...
Impliquant que "le dialogue" a été clos, fermé.
De quel dialogue parlons-nous, au juste ?...

Je te donne mon sentiment à la lecture de cet énoncé.
Je crois qu'une des conditions nécessaires au dialogue est le fait de partager la même réalité, le même champ d'expérience.

Or il m'apparait qu'avec une frange de la population, qui partage mes modalités d'appréhension du monde, le dialogue n'a jamais été aussi nourri et aussi fertile, aussi profondément humain.
Et il m'apparait aussi qu'avec une autre frange de la population, quelque chose "a vécu".
Il te semble peut-être important de "Ré-ouvrir le dialogue" avec cette portion de nos semblables, mais semblables... ils ne le sont plus. J'ai changé. Ils ont changé. Nous avons changé. Un schisme s'est fait.

La question que je retournerais serait donc : "Ré-ouvrir le dialogue"... Pourquoi ?
Quelle intention sous-tendrait aujourd'hui une telle démarche ?

Merci pour ce que tu fais,

Fukan

Fukan

Fukan November 2nd, 2022 17:32

PS : je vous encourage à lire ce livre, je vous prie de lire ce livre :
https://www.seuil.com/ouvrage/manifeste-conspirationniste-anonyme/9782021495669
Il est... différent. Magistral. Nécessaire.
De mon point de vue 😉

Dieudonné

Dieudonné November 3rd, 2022 13:44

Ça me fait sacrément plaisir de te lire Paulin : )

Ça faisait longtemps ; )

Je respecte complètement tes choix : d'autant plus que grâce à cette crise j'ai mieux pris conscience de l'importance du respect du libre arbitre de chacun !

D'ailleurs, c'est peut-être une autre prise de conscience fondamentale : grâce au livre de Mattias Desmet, j'ai mieux compris à quel point nos raisonnements peuvent être limités face aux dynamiques de systèmes complexes.

Il nous reste quand même des moyens puissants pour nous aider à y faire face. Je vous site en vrac, quelques brillants aînés comme "le philosophe de la joie", Spinoza, ou Einstein :

« L’esprit intuitif est un don sacré et l’esprit rationnel son fidèle serviteur. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. »

Un autre penseur, plus récent, Philippe Guillemant, nous a suggéré une proposition que je résume ainsi : nous sommes doué d'un libre arbitre, nous pouvons ainsi choisir d'agir par amour et nous bénéficions d'un puissant détrompeur quant aux carabistouilles qu'on pourrait se raconter à ce sujet : la joie. Elle vient nous confirmer que le choix a bien été fait par amour : )

C'est simple, puissant et beau, non ?

Pour te répondre d'une autre manière, j'observe beaucoup de ruptures de dialogue : dans les familles, chez les amis, chez les collègues, etc...

L'esprit qui sous-tend les Cercles Restauratifs me semble vraiment bienvenu pour aider à prendre soin de ces désaccords, tensions et conflits.

Donc, oui les échanges par écrit via internet sont infiniment plus pauvres que ceux qu'on peut réaliser en live en présence... mais ils peuvent être complémentaires ; )

...à suivre !

Une autre piste qui pourrait nous aider à sortir par le haut des difficultés du moment : une monnaie libre : )

Cf. cette récente vidéo :

Dieudonné

Dieudonné November 3rd, 2022 13:58

Merci @Fukan de nous partager ces pistes : )

Il y a plein de personnes avec lesquelles je ne suis pas d'accord au sujet de la corona-crise, et avec qui je continue à partager plein de choses !

Comme parfois en moi-même il peut y avoir plein de parties de moi pas toujours en harmonie !

Les Cercles Restauratifs intérieurs, pratiqués aussi en "Cercle à moitié simulé" ont à chaque fois donné des résultats impressionnants dans nos groupes de pratique et recherche : des prises de conscience souvent inattendues : )

Donc, oui, avec ceux qui en ont envie, bien-sûr, je continue à chercher et faciliter les conditions permettant de ré-ouvrir et faciliter le dialogue.

Si je n'en ai pas l'envie, je prends le temps de prendre soin de moi d'abord, of course !

Le triptyque en or restant :

  • libre arbitre > choisir par amour > confirmation (ou pas !) par la présence de la joie 😄

P

PauliNegre November 3rd, 2022 16:36

Héhé oui ça faisait longtemps ;)

J'aime bien l'intuition, c'est une histoire de confiance entre soi et soi et c'est un sujet qui me parle ^^, et pour le coup mon intuition me dit de ne pas fouiller et je m'en porte mieux 😅

Du coup si je comprends bien, pour rester avec toi sur le pourquoi de cette discussion (car je ne suis toujours pas sûr de bien comprendre en vrai), tu vois qu'il y a des ruptures de dialogue dans ton environnement et tu te dis que d'ouvrir un tel sujet ici permettrait de partager des informations comme pour se nourrir mutuellement afin de s'entraider pour tous ces échanges que l'on peut avoir sur le sujet en dehors de framavox ? est-ce cela que tu aimerais faire ici ?

Dieudonné

Dieudonné November 3rd, 2022 16:53

Oui, c'est un peu comme avec l'exemple de la discussion autour de l'exemple de la chaise vide. Certain d'entre nous peuvent vivre des situations qui soulèvent des questions en lien avec ce que nous vivons depuis deux ans et demi. Comme nous avons en commun d'apprécier la proposition de prendre soin des désaccords, tensions et conflits dans nos communautés d'appartenance, avec l'esprit des Cercles Restauratifs, l'idée de ce fil de discussion, c'est de partager les pistes envisagées ou expérimentées pour ré-ouvrir le dialogue là ou nous aimerions y arriver.

C'est plus clair formulé comme ça ?

P

PauliNegre November 3rd, 2022 17:06

Haaaa yes ! Enfin je crois ^^, ce que t'aimerais c'est qu'on se partage ici des pistes pour ré-ouvrir le dialogue ailleurs et non ré-ouvrir le dialogue ici, je suis bon là ?^^

Dieudonné

Dieudonné November 3rd, 2022 17:38

Ré-ouvrir le dialogue dans toutes nos communautés d'appartenance : )

Ce groupe en fait partie, même si bien-sûr les enjeux sont moins importants qu'au sein d'une famille par exemple.

Mais encore une fois, je préfère ne pas me limiter à des raisonnements utilitaristes et écouter aussi nos intuitions. Dans le cas présent, j'aime bien partager avec vous les pistes qui nous aident à vivre cette période difficile.

Pour les retrouver plus facilement je me suis fait des aide-mémoires :

P

PauliNegre November 4th, 2022 08:49

"je préfère ne pas me limiter à des raisonnements utilitaristes et écouter aussi nos intuitions. Dans le cas présent, j'aime bien partager avec vous les pistes qui nous aident à vivre cette période difficile."

Tu veux dire que ton intuition aujourd'hui c'est que d'ouvrir une discussion ici t'aidera à mieux vivre les temps présents en lisant d'autres ressources apportées par d'autres personnes ?

Dieudonné

Dieudonné November 4th, 2022 09:07

C'est encore plus simple que cela : les pistes que je vous ai indiquées plus haut m'ont vraiment beaucoup apporté.

Quand je me sens joyeux à la perspective de vous les partager, je prends le risque de le faire : je me sens assez plein d'énergie pour accueillir vos retours, même ceux exprimant de l'insatisfaction.

Évidemment c'est plus facile d'accueillir les retours positifs. Mais nous savons tous ici, grâce à notre expérience des Cercles Restauratifs, qu'une insatisfaction exprimée, parle en fait d'une satisfaction à venir, pas encore assez clairement entendue et reconnue ; )

P

PauliNegre November 4th, 2022 09:16

haaa c'est une envie de partage de ce qui te fait du bien ! hmm yes je comprends mieux (enfin ça bouge en tout cas hihi c'est amusant de sentir cette compréhension s'affiner et bouger^^)

C'est cool alors, merci du partage !

Et est-ce que t'aimerais savoir ce que ça fait aux gens de voir ton message voire même de lire les ressources que t'apportes ? ou s'ils sont d'accord ? ou s'ils ont d'autres ressources un peu comme les tiennes cad qui leurs font du bien et qu'ils ont de la joie à partager ?

Dieudonné

Dieudonné November 4th, 2022 09:22

Of course. Il me semble d'ailleurs que c'est ce que je tentais d'exprimer dès le premier texte de ce fil de discussion :

dans le contexte difficile que nous connaissons depuis deux ans et demi [...] J'aimerais trouver avec vous des moyens de ré-ouvrir le dialogue [...] Voici les premières pistes qui me viennent à l'esprit, merci de partager aussi les vôtres...

P

PauliNegre November 4th, 2022 11:48

Hmm j'aime bien préciser jusqu'au bout ce que je comprends quand ma compréhension change autant entre le début d'une conversation et la fin. Le terme de "dialogue" m'a induit sur une piste qui n'est plus celle que j'entends là. Dans ton premier message je lis beaucoup de fois le mot "dialogue" et là j'entends "partage" surtout avec l'objectif de se faire du bien. Là je comprends, alors que je ne comprenais pas avant pourquoi ré-ouvrir le dialogue sur cette thématique là, j'imaginais des choses bien sûr ;) mais ce n'était pas ce que je comprenais en lisant.

J'ai envie de te partager ce que je comprends vraiment pour aller vite au but^^, dis moi si je me trompe hein ;-P, c'est que tu as vu/lu des choses qui te font du bien par la compréhension du monde qu'elles t'apportent, cette compréhension te permet de te sentir joyeux en agissant par amour et t'as trop trop envie que les autres puissent vivre/ressentir les même choses ! C'est par le biais de tes interrogations sur la coronacrise (comme tu l'appelles plus bas) que tu as eu accès à tout cela donc c'est sur cette thématique là que t'abordes la question (comme c'est en réaction à ce qui te faisait sentir mal, donc t'imagines que c'est la même chose pour les autres). Ces sources/info te permettent de te sentir bien, ouvert d'esprit et motivé pour aller vers les autres dans un dialogue ouvert, même et surtout sur cette thématique de coronacrise, et tu te dis que si tu peux permettre à d'autres de ressentir la même chose et de pouvoir avoir cette ouverture vers les autres sur ce thème alors bingo partageons ! Est-ce que c'est ça ?

Dieudonné

Dieudonné November 4th, 2022 12:03

Non, vraiment c'est plus simple que ce que tu décris :

  1. Nous avons en commun la pratique et la recherche de systèmes et Cercles Restauratifs, basés sur le dialogue

  2. Nous venons de vivre deux ans et demi pleins de désaccords, tensions et conflits qui ont conduits à beaucoup de rupture du dialogue dans nombre de nos communautés d'appartenance (famille, amis, collègues, etc...)

  3. Je propose que nous partagions ici les pistes qui nous ont inspiré ou qui ont été efficaces dans l'objectif de ré-ouvrir le dialogue dans ces communautés.

C'est plus clair comme ça ?

P

PauliNegre November 4th, 2022 12:36

yes !

Du coup je réponds héhé, et pour moi ce qui me permet de garder le dialogue ouvert c'est d'écouter sans juger, vérifier que j'ai bien compris parfois (j'aime bien ;-P mais ça dépend de mes ressources/fatigue) mais de ne pas chercher à convaincre. Je pose rarement mes connaissances/croyances sans avancer qu'elles sont vraies, c'est vraiment quand la discussion est longue et que j'ai le temps ou qu'on me demande direct, juste que j'en suis convaincu et pourquoi j'en suis convaincu. Le pourquoi j'y passe systématiquement sinon ça fait "croyance versus croyance" et ce n'est pas ma perception des choses. Donc pour moi ce qui fait pourquoi je suis convaincu de certaines choses dans le domaine sanitaire/médical c'est l'ensemble des choses suivantes : un système de confiance via le type et la répétition des études scientifiques réalisées, la qualité de la démarche scientifique des études qui ne produit pas à mon sens le même niveau de confiance que l'on peut attribuer aux conclusions annoncées, mes études médicales qui me donnent mon background que je ne remet pas en question chaque matin non plus car majoritairement assis sur des bases solides, ceci quand même en conscience des limites de ces connaissances qui sont orientées surtout pathologie et non patient avec un gap de connaissance entre le "normal" et le "pathologique" notamment du fait de la puissance des études(puissance dans le sens statistique du terme, cad la capacité à montrer une différence. Il est plus facile de montrer une différence entre le "très pathologique" et le "normal" qu'entre le "normal se sent pas top" et le "normal se sent bien") et une certaine lenteur/appréhension à étudier les choses nouvelles pour plein de raisons... et quand j'arrive à dire tout cela, de façon non dogmatique (je parle de moi), ça s'est toujours bien passé et la relation a perduré.

Et pour d'où est-ce que ça me vient cette façon de faire, oui c'est de la CNV, façon toulousaine si je puis dire ^^ même si tous les formateurs de Toulouse ne font pas comme ceux qui m'ont formé et que j'apprécie particulièrement par leur façon de transmettre très vivante et incarnée.

Dieudonné

Dieudonné November 4th, 2022 21:35

Merci Paulin de nous partager le point de vue depuis ta colline ; )

Tu nous diras si tu as eu la curiosité de jeter un coup d'œil aux pistes que je vous ai partagées ?

Fukan

Fukan November 4th, 2022 21:59

Salut,

Je me rends compte que je ne comprenais pas bien la démarche, car mon vécu est différent.
Tu parles de "rupture du dialogue dans nombre de nos communautés d'appartenance (famille, amis, collègues, etc...)", et partage autour des manières de prendre soin de ces situations.

Quand le macrocosme bouge, le microcosme bouge. Quand le système "société" change, le système "individu" change en retour.
Voici comment de mon côté j'ai changé :

  • Ma famille est très petite, et nous sommes en phase sur l'essentiel. Le dialogue s'est plutôt approfondi entre nous.

  • La totalité de mes amis d'aujourd'hui ont été rencontrés dans un cadre de résistance à l'oppression subie ces dernières années, et nos relations s'en trouvent d'autant plus fortes et vraies.

  • J'ai quitté la profession de médecin que j'exerçais, et me suis reconverti. Donc pas d'ancien dialogue à réouvrir non plus de ce côté là.

Je ne connais que peu les processus restauratifs, mais de ce que j'en comprends ils sont envisagés quand il y a un conflit.
Je ne suis pas (plus) en conflit. Je ne suis pas en guerre. Je n'appartiens pas à ce "Nous" du "Nous sommes en guerre"...

On restaure le dialogue, malgré les désaccords, malgré les querelles, parce que l'on sait qu'on est au service d'un idéal commun, quelque chose qui nous dépasse et pour lequel on a tous choisi d'œuvrer.
Mon idéal, c'est la Liberté. Plus rien de commun avec ce que proposent les tenants des outils de pouvoir, ni ceux qui ont choisi de les suivre.

💜